Accueil > Qualité > Surveillance de Marchés

Surveillance du marche

Ce sont des activités menées et des mesures prises par le Bureau Burundais de Normalisation et Contrôle de la Qualité « BBN »  pour garantir que les produits mis sur le marché Burundais sont conformes aux normes approuvées et ne mettent pas en danger la santé des consommateurs, la sécurité ou l’environnement.

Rôle de la surveillance du marché

La surveillance des produits sur le marché Burundais pour s’assurer qu’ils sont conformes aux réglementations techniques pertinentes (normes burundaises ou spécifications approuvées) en ce qui concerne les exigences en matière de santé, de sécurité et de l’environnement, et tout cela pour garantir la promotion de pratiques commerciales équitables.

Activités clés de surveillance du marché

-Mener des activités de surveillance du marché ciblées par secteur en utilisant un programmé d’activités et les résultats de l’évaluation des risques des produits déjà constatés;

-S’assurer que toutes les plaintes liées aux produits de qualité inférieure et contrefaits sont reconnues, examinées et évaluées.

-Initier et mettre en œuvre des actions correctives et préventives, y compris la saisie, les arrestations, les poursuites et les rappels de produits;

-Rassembler et évaluer les renseignements sur le marché et conseiller l’organisme sur les stratégies visant à assurer la conformité des produits sur le marché;

-Élaborer et mettre en œuvre des programmes de sensibilisation aux problèmes de qualité des produits et aux droits et obligations des consommateurs;

 

  1. ENCADREMENT DES ENTREPRISES

Promouvoir la qualité des produits et des services par l’encadrement des entreprises.

L’encadrement des entreprises au niveau du BBN consiste à accompagner les entreprises dans la mise en application des normes afin d’aboutir à la certification de leurs produits.

L’objectif de cette activité est d’initier une mise en place d’une démarche qualité dans les entreprises afin d’éliminer ou réduire les coûts de la non qualité.

Quelles sont les étapes incontournables d’une démarche qualité ?

La démarche qualité se décline invariablement en quatre étapes incontournables :

  • Un état des lieux :

Avant toute chose il faut savoir où on en est, raison pour laquelle il est nécessaire d’établir un état des lieux de l’organisation.

On mesure les écarts entre les objectifs fixés et les pratiques quotidiennes. Cette analyse est généralement appelée évaluation, auto-évaluation, autodiagnostic …

Construire un état des lieux c’est :

  • Définir ses objectifs stratégiques ou son projet de service,
  • Recueillir les informations disponibles pour établir les constats et analyser le fonctionnement par rapport aux attentes des clients,
  • Déterminer les points forts, les points sensibles et les dysfonctionnements, en les expliquant.

Le but de cet examen est notamment de voir si le fonctionnement est correct et en particulier si les moyens nécessaires à ce fonctionnement sont disponibles et adéquats, si les résultats sont acceptables.

De cette réflexion doivent émerger des problèmes ou des améliorations nécessaires pour lesquels des décisions doivent être prise

  • Un plan d’action : Déterminer ses priorités et ses actions d’amélioration

Il est indispensable de fonder la maîtrise de la démarche qualité sur un plan d’action formalisé permettant de produire de l’amélioration. En fonction des différents constats établis par l’état des lieux, un inventaire des axes d’amélioration est réalisé. Ces axes sont des points stratégiques à développer pour répondre aux écarts et dysfonctionnements constatés.

A ce stade de la démarche il est essentiel d’hiérarchiser les problèmes et de définir les priorités et de s’assurer de la faisabilité des solutions envisagées.

  • Réaliser les actions

Les actions de progression sont mises en œuvre à partir du plan d’action en mobilisant les ressources nécessaires, selon les étapes et échéances définies. Le suivi des actions est un point majeur dans la démarche qualité .Il faut s’assurer que les actions prévues sont appliquées, adaptées et produisent les effets attendus.

Ses actions d’amélioration amènent souvent de nouvelles manières de travailler qui nécessitent un engagement fort des responsables pour accompagner ces changements.

 

  • Mesurer la miseenœuvre

Un plan d’action est un projet avec un état initial, un état à atteindre, en un temps donné, avec des moyens prévus et selon un planning rigoureux. Sa mise en œuvre suppose de mesurer avec régularité,  l’atteinte des objectifs en s’appuyant sur des indicateurs de mesure pertinents, des données objectives, des preuves apportées sur les actions menées tels que des données statistiques établies.

La démarche qualité par excellence est la certification. Elle réunit toutes les conditions de procédures permettant de garantir la qualité de service.

Pour autant sans viser tout de suite cet objectif, il est possible de s’engager simplement et gratuitement dans une démarche qualité.